CLOWN ACCOMPAGNANT

INTERVENTIONS CLOWNESQUES AUPRÈS DE PERSONNES

EN SITUATION DE DÉPENDANCE ET DE SOUFFRANCE.

nez-clown-et-sourire.jpgCe qui coûte le moins et qui rapporte le plus : LE SOURIRE partagé ! 

Depuis octobre 2011, nos Clowns Accompagnants interviennent en structures de soins.
À ce jour, nous allons :
 
- au Service des Urgences Générales du CHLVO de Challans
 
- en divers EHPAD (St Jean de Monts, La Chaize Giraud, La Bruffière, Carquefou)
 
 - en services pédiatriques (CHD et Clinique St Charles de la Roche sur Yon)
 
- en structures médico-sociales (EPSMS de Bouin, AREAMS de St Florent des Bois)
 

intervention-pediatrie-1.jpg

Colombe et Bardouf en action au Service Pédiatrique du CHD de la Roche

 

scan-art-of-dec-12-cl-acc.pdf scan-art-of-dec-12-cl-acc.pdf

 

LE CLOWN A-T-IL SA PLACE EN SES LIEUX ?

Un Clown "Cirque" ou "Spectacle", peut-être pas... Un Clown Accompagnant, sûrement beaucoup plus !

Le personnage clown accompagnant permet à chaque personne dépendante et souffrante d’être accompagnée dans un mieux-être. Il est en effet désormais prouvé que le jeu clownesque, basé sur l’improvisation et la « dénaturation des logiques », s'accorde avec le Quotient Émotionnel développé par une personne en situation de souffrance, de dépendance ou d’isolement.

La fonction d’improvisation rend le clown vulnérable, le situant ainsi au même niveau que le patient dont il se rapproche et l'exposant aux mêmes appréhensions. La « dénaturation des logiques » permet l’effet de surprise, l’étonnement des personnes et fissure ainsi les barrières de distanciation humaine.

Dans un climat de respect des patients et de la charte déontologique de chaque structure médicale, la présence de clowns, formés et diplômés, engendre une « remobilisation » des capacités personnelles de chaque accompagné dans un climat général détendu et « destressé ».

Nous proposons des interventions en duos, (ou en solo dans certains cas particuliers) dans le respect des règles déontologiques, à l'attention de toutes structures médicales agréées (du service pédiatrique au service gériatrique).

Objectifs :

  • lutter contre le repli cognitif et psychologique, 
  •  solliciter les capacités relationnelles,                                  
  • stimuler les fonctions de communication verbale ou non 
  • aider à dénouer les tensions internes des patients

Moyens :

-         collaboration avec le personnel soignant

-         élaboration d’une démarche « thérapeutique » complémentaire

-         intervention individualisée

-         appropriation d’un espace de jeu clownesque improvisé

-         mise en situation empathique

-         diffusion d’une humeur joyeuse et libératoire d’émotions positives

-         évaluation / réadaptation éventuelle des méthodes

 

TOUTE INTERVENTION DE L'ASSOCIATION EN STRUCTURES SOCIO-MEDICALES FAIT L'OBJET D'UNE CONVENTION CO - LATERALE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site